Le site de Gisèle Didi utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

PREV

NEXT

Gisèle Didi

Observatrice et Sujet Actif au Langage Optique.

 

Observatrice et Sujet Actif au Langage Optique est la meilleure manière que j’ai trouvé pour qualifier mon travail. Il s’agit d’un travail focalisé sur l’intérieur, sur l’être, ses vides et ses trop pleins.

De 1987 à 2000, je photographie sans relâche les êtres qui m’entourent et particulièrement les femmes. Obsédée par le rapport intime à l’autre, il m’apparaissait alors indécent de faire signer des autorisations de droits à l’image. Trop contractuel et administratif pour le rapport privilégié et sincère que je cherche à tisser. J’avais atteins une limite dans l’usage que je pouvais faire alors de tous ces portraits.

En 2000, je découvre avec bonheur le numérique et réalise mon premier site. Je me rencontre alors comme sujet, prenant conscience de la liberté qui s’offre à moi. J’assume donc, non sans douleur, d’être égocentrique. Les séries d’autoportraits s’enchainent à un rythme quotidien avec mes « Chronique ordinaires » durant 3 ans. Puis la recherche prend d’autres formes sans cesser cependant l'autoportrait, mais sans cesser non plus de photographier l’autre.

Mon objectif est de sentir et de chercher, trimbalant continuellement mon « complexe de l’autodidacte », mais savourant aussi la liberté plus grande encore offerte par l’école de la vie.

© 2018 Gisèle Didi - Tous droits Réservés. Mentions légales

Réalisation : Com Onweb