Chroniques ordinaires

2001-2003

"Chronique ordinaire" est un travail pensé et réalisé pour Internet.
Il affiche chaque jour ou presque - ou plus, un autoportrait et une vision du jour.La partie gauche de la page correspondant à l'autoportrait - "l'intérieur", et la partie droite à la vision du jour - "l'extérieur". C’ est un journal intime en images.
A l’écran le couple ou groupe d’images est l’expression, le sentiment, l’ambiance du jour, la vision qu’il en reste. C’est le moyen pour dire l’ordinaire, le quotidien. C’est inégal, étonnant, décevant, commun, triste, gai, en couleur, en noir et blanc.L’association des images sur chaque page est aussi un élément qui contribue à l’ambiance. C’est gracieux, disgracieux, léger, sérieux, soucieux d’être beau certains jours, plus que d’autres. Parfois l’image est remplacée par des mots, quand aucune image dans cette humeur là n’arrive à dire.
Après 10 ans de pratique photographique classique ciblée sur le portrait et le reportage, presque exclusivement en noir et blanc, "Chronique ordinaire" crée un espace de liberté. Son public n’est pas maîtrisable, sa forme évolue tous les jours, c’est un objet jamais fini et dégagé des notions qualitatives de l’image en général. Le but n’est pas la belle image, ni la belle composition, ni le beau sujet. Le but est de dire l’état du jour, le détail du jour, la trace du jour.Cette préoccupation quotidienne contribue au récit d’une histoire, une histoire intime, obsessionnelle et vivante. Le personnage principal de l’histoire étant le sujet de l’autoportrait.

 

2001 2002 2003