AAF-4997-2

ET SI ON GARDAIT LES ODEURS...
Ça sent la mousse, l'humidité et la vieille pierre dans la vieille maison. L'odeur imprime les cheveux, les vêtements. Les odeurs de l'enfance dans les vieilles choses. Les ours en peluche et leur odeur de poussière. Et puis les maisons neuves qu'on construit, génération après génération. Ou les appartements qu'on rénove. Et les odeurs de peinture, de placoplâtre neuf. On reconnaît les lieux à leur odeur. Les gens aussi. Le parfum de l'adoucissant, le lait pour le corps peut-être, la crème pour les mains. L'odeur des bouquins, de l'encre d'imprimerie. Est-ce que l'album sent le cuir, le vieux carton ? Je me souviens l'odeur abominable du révélateur dans les bacs, âcre, vinaigrée. Les photos ont elles toujours une odeur particulière ?

Arrêter le diaporamaDémarrer le diaporamaActualiser