AAF-4996b2-2

ET SI ON AVAIT L'AIR RICHE...
Depuis quelques années, les jeunes compagnies de théâtre professionnelles, les collectifs cultivent l'art de faire des décors et des costumes à la manière des amateurs. On voit des collerettes en papier, des chapeaux en papier, des meubles de récupération. Un symbole de la paupérisation artistique ? À mes débuts, il fallait, au contraire, tout faire pour ne pas avoir l'air pauvre et s'ingénier à faire riche avec peu. Ça ne change pas grand chose au jeu des acteurs, finalement. Ils pourraient tout aussi bien jouer à poil et sans décor.

Arrêter le diaporamaDémarrer le diaporamaActualiser