AAF-4695-2

ET SI ON ETAIT TOUS FRERES...
La fratrie est un grand risque d'amour et de désamour. Le sang ne lie pas tous les membres d'une même famille de la même façon. Il paraît que quand on est trois, c'est difficile, pour celui du milieu, coincé entre l'ainé et le cadet, il n'y a même pas de mot pour le représenter. L' « intermédiaire », l' « entre deux », ni l'aîné, ni le petit dernier. La solitude peut être énorme dans une grande fratrie.

Arrêter le diaporamaDémarrer le diaporamaActualiser