AAF-4689-2

ET SI ON VOYAGEAIT...
Je n'ai jamais fait beaucoup de tourisme. Je me suis rêvée voyageuse mais je me suis très vite sédentarisée avec l'achat de la vieille maison. Si bien que mes « ailleurs » ont été les lieux où j'ai travaillé. La tournée du « Médecin malgré lui » en Lozère fin des années 90. Nous jouons sur les places publiques dans les villages escarpés. Les rencontres furtives mais profondes avec les habitants. Un jour, le curé nous donne accès aux cloches de son église. Sous le ciel étoilé, à la fin de la pièce, nous célébrons le mariage de Lucinde et Clitandre, les cloches sonnent à toutes volées. C'est beau, atemporel. Quelques années avant, Roquefère dans l'Aude. Jacques Sarthou a acheté dans les année 80, le château du village ; le Château-Théâtre de Roquefere, juché sur son rocher, domine le village de quelques dizaines d'habitants. Tous les soirs, les spectateurs arrivent par la petite route qui serpente dans la montagne noire. Et la soirée se prolonge, toujours sous les étoiles, avec des gens qu'on ne reverra jamais mais dont les yeux brillent. Des paroles intimes souvent sont échangées. La vie s'est écoulée ces trois étés dans l'évidence et la grâce.

Arrêter le diaporamaDémarrer le diaporamaActualiser