AAF-4682-2

ET SI ON DISAIT LA VERITE AUX ENFANTS...
Le petit garçon souriant, assume fièrement le fardeau que tu viens de mettre dans ses bras. Je préfère penser que ce qui le rend fier c'est de poser pour la photo, sur la terrasse en surplomb, avec sa mère en garde-fou. Je préfère penser qu'il sent la chaleur de ta présence derrière lui. Sous le parasol de la fin des années 70, les corps sont plus distants, malgré la volonté de rapprochement de l'homme (le père?) et la main qui va toucher l'épaule. Qu'est-ce qu'elle tient de rouge entre ses mains la petite fille ?

Arrêter le diaporamaDémarrer le diaporamaActualiser